Lubumbashi: les habitants désertent le quartier Gbadolite

La scène ressemble à une véritable exode. Au quartier Gbadolite dans la commune de Lubumbashi, les habitants ont entamé un mouvement que l’on pourrai qualifier de déplacement massif. A la base, le climat d’insécurité qui règne dans cette partie de la ville de Lubumbashi et le meurtre d’un major de la police par les habitants de ce quartier le mercredi dernier.

ceux qui habitent les alentour du lieu où ce drame s’est produit et qui garde encore leurs maisons, implorent l’implication des autorités pour leur sécurité car une seule nuit ne passe sans que leurs maisons ne soient visitées par des bandits à mains armées.

Pour les uns c’est par crainte des représailles de la police qu’ils abandonnent leurs maisons et trouvent refuge ailleurs. Pour les autres, depuis ces tristes évènements, des hommes en uniformes passent des maisons à maisons à la recherche des jeunes garçons.   Plusieurs jeunes ont déjà quitté le quartier après l’interpellation de certains parmi eux après la mort d’un major tué puis brulé par les habitants de ce quartier. Ces événements se sont produits après la mort d’un pasteur, abattu par des bandits armés.

Des accusations que la police rejette en bloque et considère que ceux qui désertent leurs domiciles sont ceux qui se reprochent de quelque chose dans les événement qui se sont produits mercredi dernier. Les habitants du quartier ont condamné aussi bien le meurtre de cet officier de la police que celui du pasteur.